vendredi 9 mai 2014

Remèdes grand-mère pour soigner les yeux qui pleurent


Crédit photo: http://www.webmd.boots.com/

Grand-mère vous rappelle que vos yeux sont très précieux, ce sont votre soleil pour adorer la vie et voir les choses et les gens que vous aimez. Vous avez à les protéger en permanence, mais il arrive qu’ils pleurent très souvent. Même si ce phénomène n’est pas assez grave en soi, mais il reste très gênant et pas beau à voir. Voici dans cet articles, les 5 remèdes grand-mère pour arrêter rapidement les larmoiements de vos yeux.

Pourquoi vos yeux pleurent-ils ?

Si vos yeux pleurent c'est parce qu'ils manquent de larmes, c’est paradoxal mais c’est comme ça que se défendent vos yeux. La sécrétion des larmes devient de plus en plus rare avec l’âge. Cette diminution en larmes envoie un signal au cerveau qui déclenche une hypersécrétion lacrymale pour remédier à la situation. D'autres facteurs interviennent aussi pour faire couler les yeux comme, comme l'air trop chaud ou trop froid, les produits cosmétiques et le port de verre non adaptés à une parfaite vision.

 

Baisser la température à la maison

Le chauffage ou la climatisation de votre intérieur, entraînent une évaporation des larmes de vos yeux et réduisent ainsi leur lubrification. A l’extérieur c’est la chaleur ou le vent qui sont la cause des yeux secs. Pour cela, veillez à prendre quelques précautions qui vous évitent une hypersécrétion des larmes. Vous n’êtes pas obligé de vous balader en maillot de bain chez vous, réguler la température entre 18 et 20°C, ce qui très correcte comme température ambiante. Pensez aussi à humidifier l'atmosphère de votre intérieur, en utilisant pour cela un humidificateur électrique. Sinon orner votre foyer avec des plantes vertes. En arrosant ces plantes abondamment, elles vont boire cet eau et l’évacuer ensuite sous forme d’humidité dans l'atmosphère.

 

Les larmes artificielles pour hydrater

Quand l’œil manque de liquide lacrymal, le cerveau autorise le larmoiement. Nos yeux pleurent et continuent à couler des larmes, tant qu'il n'y a pas assez liquide lacrymal. C'est pour cela qu’il faut remédier à cette lacune et remplir les poches lacrymal pour atténuer le larmoiement. Il existe dans le commerce toutes sortes de produits à base de sérum physiologique. L'important est de bien choisir des larmes artificielles qui ne contiennent pas de produits conservateurs qui risquent d'attaquer la cornée.
Grand-mère conseille pour cela d'utiliser l'eau de rose qui possède des grandes vertus ophtalmique.
La posologie pratique serait d'en mettre une à deux gouttes, trois à six fois par jour.

 

Cligner plus souvent des yeux

Moins on cligne les yeux moins la couche lacrymal est étalé de façon homogène et correct sur tout l’œil. Battre des cils et cligner les yeux sert à étaler le film lacrymal le long de l’œil et en chasser les poussières et les bactéries. Ceci évite de faire pleurer l’œil  et d'assurer une lubrification constante.


Pratiquement, lorsqu'on a les yeux qui coulent, il faut cligner des yeux très souvent. Ceux qui passe beaucoup de temps devant l'ordinateur ou regarde la télévision de trop près, risque de voir ses yeux pleurer car le fait de fixer l'écran trop longtemps ou trop près empêche le clignement fréquent des yeux.

 

Déboucher le sac lacrymal

La dacryocystorhinostomie ! Ce nom bien compliqué désigne l'opération chirurgicale qui consiste à désobstruer les voies lacrymales. Bouchées, elles entraînent un larmoiement constant. "Les larmes restent au niveau de l 'œil parce qu'elles ne peuvent plus être évacuées vers le nez", explique le Pr Gilles Renard, ophtalmologiste.  
En pratique : "On va contourner l'obstacle en pratiquant une incision entre le coin de l’œil et le nez", explique notre interlocuteur. La partie osseuse sera ensuite retirée. L'intervention peut être pratiquée sous anesthésie générale ou locale.

 

Attention au maquillage

Mesdames, si vos yeux pleurent souvent, cela peut venir de vos cosmétiques. "Si on a l’œil qui rougit ou qui larmoie immédiatement après avoir appliqué son maquillage c'est qu'on fait une réaction allergique", explique Gilles Renard, ophtalmologiste. Dans ce cas, mieux vaut changer de produits.

3 commentaires:

  1. Rien de meilleur que la médecine douce et traditionnelle
    Mais pour des maladies graves, allez voir un médecin...

    RépondreSupprimer
  2. Information très utile à l'image de tout le site. Une vraie mine d'information

    RépondreSupprimer